La pandémie actuelle, bien que les frontières soient rouvertes, ne facilitera pas le voyage en avion. Ce n’est toutefois pas une raison pour céder à la panique. A priori le contexte incombe à tout le monde sans cas exception. Tout est cependant entrepris pour optimiser la sécurité du voyage en avion. Les stratégies adoptées concernent la compagnie aérienne et sont d’ordre logistique, administratif et sanitaire. Ainsi le déconfinement transformerait nos organisations plus complexes si on n’est pas préparé. Pour mieux vivre son voyage en avion avec plus de perplexité, voici les essentiels à connaitre.

Les changements à la réservation

Comme toujours les achats en lignes des billets d’avion sont promulgués. L’indemnisation de vol en cas de départ annulé doit être proposée par les compagnies aériennes. Le cas échéant, certaines professionnelles proposent un accompagnement dans le processus. Les conseils d’un agent seront bien utiles pour connaître au préalable les conditions de vos réservations. Le client doit aussi en mesure de comprendre que le déconfinement n’a alors concerné que le territoire européen ou notamment la France, il a alors des fortes chances que les destinations soient limitées.

Les changements à l’enregistrement

Les mesures barrières se répercutent sur l’organisation générale du circuit d’embarquement. Ainsi les vérifications seront écourtées pour limiter les points de contact. Les technologies et les scanners ont remplacé certains agents, tout se fera au préalable. Une déclaration d’état de santé avec une prise de température sera réclamée à l’entrée de l’aéroport. Chaque passager est par la suite invité à n’amener que le strict nécessaire. Il n’y aura pas de journal aux mains !
Certaines compagnies annoncent également l’interdiction d’être accompagné avant de partir. Seule la personne apte à voyager fréquenterait les salles d’embarquement. Pendant toutes les démarches ; les hygiènes des mains, les distanciations sociales seront au rendez-vous. Ce qui risquerait d’occasionner un retard, quelques renseignements autour d’une indemnisation de vol sera alors bénéfiques.

Les changements à l’embarquement

Les masques sont désormais obligatoires. Pour gérer les allées et venues vers les toilettes ; les fréquences seront limitées. À l’encontre de bons nombres de pronostics, aucun siège ne sera condamné pour assurer la distanciation sociale. Chaque passager est alors tenu de rester dans son coin. C’est également valable sur les questions de services : les mesures préconisent les emballages pour les nourritures si les circuits courts en sont totalement privés à la place d’un simple rafraîchissement. Le plus encourageant, c’est de savoir que toutes ces mesures sont appelées à évoluer. Au cas où des annulations s’annoncent selon la date prévue, chaque passager est tenu de connaitre ses droits en vue d’une indemnisation de vol.

Les changements à l’arrivée

Les obligations incombent également aux compagnies aériennes. Ces derniers ont recouru à des désinfections minutieuses de leurs cabines ; de l’ensemble de empiétement de l’avion et des sièges. Offrant ainsi un cadre exempt de virus pour les passagers. Bien que ces dispositions indiquent moins de probabilités qu’une personne soit infectée, à l’arrivée les mesures seront les mêmes qu’à l’embarquement incluant la vérification sanitaire et l’attestation par l’IATA (Association Internationale des Transports Aériens).

Catégories : Infos voyageurs

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *