Il arrive que le vol soit annulé soit par vous, soit par la compagnie aérienne. Dans ce cas, vous devez être remboursé et avoir droit à une indemnisation. Cela va dépendre des termes du contrat d’achat des billets. Néanmoins, voici cinq points que vous devez connaître sur ce remboursement.

1. Remboursement du billet d’avion : annulation de la compagnie

Il s’agit ici d’une annulation par la compagnie aérienne. Il se peut que celle-ci annule ou surbooke votre vol. Vous aurez alors droit à un remboursement. La compagnie doit dans ce cas vous proposer deux types de remboursement. Elle peut vous rendre le prix du ticket original. Cela veut dire qu’elle va vous payer l’équivalent de la somme déboursée pour acheter le billet qui n’a finalement pas servi. Dans le cas où vous seriez contraint d’acheter un autre vol, la compagnie doit rembourser ce nouveau billet. La compagnie peut également assurer votre réacheminement vers la destination. En même temps, elle devra vous rembourser tous les frais supplémentaires engendrés par cette annulation. Sont compris dans ces frais l’hébergement, le repas, les boissons…

2. Remboursement du billet d’avion : annulation par vous-même

À cause d’un imprévu de dernière minute, il se pourrait que vous soyez contraint d’annuler votre vol. Vous désirez alors obtenir une indemnisation de la part de la compagnie d’aérienne. Pour ce faire, il faut annuler le billet avec tact. Vous devez revoir les termes du contrat d’achat et respecter le délai imparti pour l’annulation. En lisant bien les conditions du voyage, vous trouverez un article permettant ou non l’annulation du billet. Il suffit de respecter ce délai. Notez que certains billets ne peuvent pas être annulés sauf cas exceptionnel (refus de visa, maladie grave…). Aussi, soyez attentif aux conditions du vol avant d’acheter.

3. Les exceptions au remboursement du billet d’avion

Vous ne pourrez pas obtenir un remboursement de votre billet d’avion si la compagnie aérienne a assuré votre réacheminement vers la destination finale. Elle vous rembourse uniquement les frais supplémentaires engendrés par l’annulation du vol. Selon la législation en vigueur, le délai d’information des passagers est de 14 jours. Si la compagnie aérienne vous a alors prévenu dans ce délai, vous n’aurez droit à aucune indemnisation. Vous devez ainsi savoir que l’indemnisation par la compagnie aérienne n’est pas automatique. Des circonstances extraordinaires permettent à la compagnie de ne pas indemniser les passagers. Notez cependant que le montant de l’indemnisation est fixé par Règlement européen. Elle va de 250 à 600 euros. Ce montant varie en fonction de l’éloignement de la destination finale. L’indemnisation de 250 € concerne par exemple les vols de moins de 1 500 km.

4. Annulation de l’assurance

Pour votre vol, vous avez souscrit à une assurance annulation. Il est tout aussi possible de se faire rembourser à travers cette assurance. Avant de souscrire, pensez tout de même à bien lire les conditions générales de l’assurance. Celle-ci ne couvrez pas forcément tous les types d’annulations. Outre cette assurance, vous pourrez également vous référer à votre banque. Certaines cartes de crédit comprennent une assurance annulation. Cela concerne surtout les cartes Premium ou Gold.

Catégories : Billet d'avion

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *